vendredi 13 août 2010

Hewlett Packard: occasion d'achat?

Les marchés n'ont pas aimé la démission forcée du c.e.o. de Hewlett-Packard (HPQ-NYSE), Mark Hurd, suite à une affaire de harcèlement sexuel, le titre a chuté de près de 13% en quelques jours, il se retrouve près des $40. Bien que le départ d’un dirigeant qui a une excellente réputation a un impact négatif sur toute entreprise, cette réaction m’apparaît démesurée : Hewlett-Packard est une des rares entreprises technos dans laquelle il me semble pertinent d’investir.

Je n’aime pas la plupart des entreprises technos, en particulier celles qui doivent leur succès à un produit vedette : elles sont exposées à vivre un jour ou l’autre une chute spectaculaire de revenus et de profits lorsque leur produit vedette deviendra désuet suite à un progrès technologique. Lors des ralentissements économiques elles seront également très vulnérables.

Hewlett-Packard offre par contre une diversité de produits et services qui la protège contre ce genre de baisse soudaine des bénéfices. L’acquisition d’Electronic Data Systems en 2008 m’apparaît dans ce sens très positive. Hewlett Packard, d'une compagnie principalement de fabrication de matériel informatique devient davantage une entreprise de services informatiques, ce qui me semble prometteur pour ses marges bénéficiaires, puisque les pourcentages de bénéfices sont plus élevés du côté des services. De plus, cela crée une stabilisation dans les revenus, puisqu'une entreprise qui confie la gestion de ses services informatiques à HP ne lui retirera pas son contrat du jour au lendemain sans raison majeure, étant donné l'impact d'un tel changement sur ses opérations. IBM a effectué un virage similaire et s'en porte très bien aujourd'hui.

Qu’en pensez-vous?

5 commentaires:

Patrick a dit…

Trop tôt pour un achat et trop tard pour le vendre. Tu investis sur des nouvelles, très dangeureux.

arthur128 a dit…

Content de votre retour! Quebec Bourse est un blogue essentiel pour moi pour la qualité de l'information boursière.
La réponse à votre interrogation sur HP, cesont les derniers résultats de CISCO, qui montrent un ralentissement inquiétant dans la progression de ses revenus et suggère une économie américaine anémique pour les "technos" pour les prochains mois.

Québec Bourse a dit…

À Patrick.

Trop tôt pour un achat? Ce serait où le bon point d'entrée technique?

Denis

Québec Bourse a dit…

à Arthur128

Tu as raison, il y a cette menace qui explique la chute de plusieurs titres technos au cours des dernières semaines. Cependant, la partie n'est pas jouée, si la reprise économique se concrétise davantage au cours des prochains trimestres (voir la remontée de l'économie allemande), les dépenses des entreprises en équipements et en embauches pourraient suivre.

Denis

Patrick a dit…

S'il se maintient au-dessus de son support 40$ et brise sa résistance autour des 42$ avec un bon volume, il se rendra autour des 45$ peut-être 48$ puisqu'il y une importante résistance depuis le début du mois de mai à ce niveau.

S'il brise sa résistance autour des 40$ avec un fort volume, c'est la vente à découvert.

Le S&P500, le secteur techno, le titre sont négatifs et il est sous sa moyenne mobile des 30 jours disons que le vent souffle fort dans le sens contraire.

Mais bon, c'est mon analyse à moi, une autre personne peut voir ça autrement.

À suivre ...