mardi 20 octobre 2009

Pardonnez-moi mon père...

.
Ce qu'il y a de bien à avoir son blogue personnel sur la bourse, c'est que l'on peut partager ses bons coups et ses erreurs lorsqu'on en commet. Il est particulièrement frustrant de commettre des erreurs de base après plusieurs années d'investissement, simplement par distraction, par manque d'attention. Avec mon blogue, je peux faire mon mea culpa, avouer la faute et me dire que ma bévue pourra peut-être servir à quelqu'un d'autre. Alors je passe au confessionnal...

La semaine dernière quand le titre de Garda World (GW-TSX) a atteint le $9.00, j'ai décidé spontanément, sans faire la moindre analyse technique, qu'il était temps que je réduise de 20% le nombre d'actions que je possédais de cette entreprise. Le cours du titre avait beaucoup augmenté depuis quelques semaines, je me suis donc dit que l'occasion était belle de retirer une partie de mes billes et de remettre la somme sur une compagnie américaine que je lorgnais depuis quelque temps. Mal m'en pris, le titre de Garda World a continué sa puissante montée dans les jours suivants et se retrouve maintenant à $11.55. Cette erreur de "timing" aurait pu, pourtant, facilement être évitée en faisant une petite analyse technique qui m'aurait demandé cinq minutes.

Comme adepte de l'analyse fondamentale, je suis un peu dédaigneux de l'analyse technique, je regarde de haut ces apprentis-sorciers qui prétendent pouvoir prédire la direction des titres en analysant les mouvements quotidiens de leurs cours. J'ai pourtant assisté en juin dernier à une présentation de M. Charles Langford, professeur à l'UQAM, qui m'avait permis d'acquérir les connaissance minimales nécessaires pour éviter ce type de gaffe (voir: Virage technique). La technique proposée par M. Langford est pourtant fort simple: lorsque le tracé de la moyenne mobile des 7 derniers jours croise celui de la moyenne mobile des 28 derniers jours vers le haut, c'est un signal d'achat, lorsqu'il le croise vers le bas c'est un signal de vente. Ce n'est pas infaillible, ce n'est qu'une vérification technique élémentaire, mais ça donne une idée de la tendance.

Dans le cas de Garda World, le petit graphique ci-dessous était pourtant évident, il n'y avait aucun signal de vente le 13 octobre, la moyenne mobile sept jours (ligne brune) étant encore très loin de la moyenne mobile 28 jours (ligne bleue). Il n'y avait pour l'instant, pas l'ombre d'un signal de vente. Erreur de base, d'un fondamentaliste qui oublie trop souvent de faire une petite analyse technique minimale avant de peser sur le bouton "vente".

Au moins, ce n'était que 20% de mes actions sur ce titre: péché véniel. Voilà, ma confession est faite: pardonnez-moi mon père...

Mise en garde: ce n'est que mon point de vue de simple investisseur, à vous d'y regarder de plus près ou à vous adresser à un conseiller financier si ces titres vous intéressent. Les dividendes des titres américains ou de type ADR ont un traitement fiscal différent de ceux des compagnies canadiennes. Il faut s'informer avant d'investir!

6 commentaires:

totirakapon a dit…

Tu es pardonné, mais tu feras quand même trois Pater et deux Ave, pour ta peine...
Amitiés

Québec Bourse a dit…

Merci père Jean!

Denis

Dominique Lamy a dit…

Amen!

C'est une stratégie qui peut aller dans un sens comme dans l'autre.

Cher Denis, vos précieuses interventions sur mon blogue commencent à nous manquer. :)

Meilleures salutations,

Dominique

Pierre-Olivier Langevin a dit…

Denis,

Pour quelle raison as-tu déterminé que tu devais réduire de 20% tes parts dans cette entreprise?

Québec Bourse a dit…

À Dominique

C'est vrai que je suis moins présent sur mon blogue et celui de mes amis investisseurs de ce temps-ci: un changement est arrivé dans ma vie qui me force à réorganiser le temps à ma disposition. Je continuerai cependant à visiter mes blogues favoris régulièrement, comme le tien.

À Pierre-Olivier

Je cherchais un moyen de récupérer de la liquidité pour investir dans deux titres américains (Masco et Maztec) qui me semblaient offrir une bonne possibilité de rendement à moyen terme. Pour ce faire, j'ai réduit mon nombre d'actions non seulement dans Garda mais également dans Teck Resources (TCK.B): dans les deux cas, je n'ai pas fait une analyse technique minimale. J'ai ciblé ces titres simplement parce qu'ils avaient offert un rendement extraordinaire depuis quelques mois et que je les croyais "dus pour un recul". Comportement complètement aberrant à ne pas imiter.

Denis

Québec Bourse a dit…

Mastec (MTZ-NYSE) et non Maztec...

Denis