mercredi 9 août 2017

Dépôt du rapport trimestriel de Chicago Bridge and Iron: : ayoye!

Dépôt du rapport trimestriel de Chicago Bridge and Iron (CBI-NYSE), très mauvais trimestre, chute de 18% de la valeur du titre après la fermeture des marchés ($13.38). Suspension du dividende et intention de vendre une division annoncées par la direction. C'est l'analyste de Marquarie Research qui estimait à la fin juin que le titre valait $10 qui avait raison et non celui de Morningstar qui lui donnait encore aujourd'hui une valeur de $37.

Ça m'amène à hésiter à investir dorénavant dans les compagnies qui doivent aller chercher de nouveaux contrats de trimestre en trimestre, ce sont des titres très instables. Il est probablement plus simple de miser sur des secteurs où il y a une plus grande stabilité dans les entrées de revenus (ex. banques et télécommunications).

Les résultats sont résumés ici: CB&IAnnounces Second Quarter 2017 Results

1 commentaire:

leFondDuBaril a dit…

En effet, elle a subit toute une râclée! Je m'attendais à une baisse, mais pas d'une telle ampleur.

Oui, les banques c'est numéro 1, surtout les banques canadiennes qui ont une oligarchie.

Du 20% par an de 2010 à 2014. Leur valeur est un peu haute présentement, et le cours de l'action des banques semble intimement liée au poul de l'économie canadienne.

J'embarquerai dans les banques peut-être après la prochaine récession. Leur dividende représente toujours une valeur sûre, c'est juste le prix de leur action qui ne représente pas nécessairement une aubaine.