samedi 5 août 2017

Pour les marchés: l'avenir compte définitivement plus que le passé...


MasTec (MTZ-NYSE), une entreprise américaine spécialisée dans l'installation d'infrastructures pour les secteurs de l'énergie et des télécommunications, a déposé son rapport trimestriel jeudi soir. Les résultats ont dépassé de façon spectaculaire les attentes du marché: un bénéfice par action de $1.03 alors que les analystes prévoyaient $0.65! Le titre après avoir ouvert à la hausse avait pourtant finalement reculé de plus de 6% à la fin de la journée hier! 

Ce recul, malgré la qualité des résultats, s'explique par la modestie des prévisions annoncées pour le prochain trimestre par la compagnie qui, sans être négatives ($0.73 de BPA), ne sont qu'en ligne avec ce que prévoyaient déjà les analystes. Tout cela confirme que, en particulier pour les secteurs où il faut constamment renouveler les contrats de trimestre en trimestre, c'est l'avenir qui compte beaucoup plus que le passé. Cette logique est encore plus implacable lorsqu'une entreprise comme MasTec ne paie pas de dividendes, cela favorise les prises de profit rapides et ce type de mouvement surprenants.

Aucun commentaire: