vendredi 11 août 2017

Fouiller dans les poubelles du marché n'est pas une bonne stratégie d'investissement...


J'ai la mauvaise habitude de rechercher parmi les titres en difficulté, des joyaux qui seraient selon moi sous-estimés... Pour y arriver, j'utilise un filtreur et j'inscris comme critères, par exemple: entreprises dont le cours a baissé de plus de 40% au cours de la dernière année + dont la valeur aux livres est inférieure à 1 + qui ont un cours/flux de trésorerie inférieur à 15. Apparaît alors à l'écran toute une liste d'entreprises éclopées et j'essaie de savoir pourquoi chacune est dans cet état, et si, par hasard, ce n'était pas que conjoncturel et que l'entreprise pourrait se redresser à moyen terme et donner un rendement spectaculaire...

Je fouille en quelque sorte dans les poubelles du marché à la recherche d'un joyau que des milliers d'investisseurs, d'analystes et de gestionnaires de portefeuilles, moins futés que moi, n'auraient pas repéré... Il m'est arrivé à quelques reprises de trouver un de ces "joyaux ignorés" (ex. Magellan Aerospace), mais la plupart du temps, la suite des choses m'a confirmé que ces entreprises étaient dans les poubelles du marché pour de bonnes raisons. Le pire, c'est que j'ai parfois vendu un de mes meilleurs titres, me disant qu'il m'avait apporté suffisamment de profits, pour acheter un de ces bijoux qui n'était en bout de ligne qu'un vulgaire caillou...

Une de mes trouvailles récentes était Black Box Corporation (BBOX-Nasdaq), le titre chute de 43% ce matin suite à des résultats trimestriels désastreux... Bernard Mooney, dans son livre Investir à la bourse et s'enrichir, écrivait, qu'à son entrée en bourse, il s'était épuisé à investir de cette façon sur des titres mal aimés, des titres risqués d'entreprises en mauvais état qui un jour pourraient se redresser... avant de comprendre qu'il faisait fausse route et que c'était la qualité et les possibilités de croissance qu'il fallait viser. Il mentionnait aussi qu'il fallait savoir profiter des périodes de déprime des marchés pour acheter ces solides entreprises. Est-ce que j'ai retenu la leçon d'aujourd'hui? On verra...

Aucun commentaire: