vendredi 20 février 2009

Quelle idée de démarrer un blog sur la bourse le 15 septembre 2007...

.
Le 15 septembre 2007, les marchés boursiers allaient plutôt bien, depuis mars 2003 que les indices grimpaient de façon régulière: en 4 ans et demie, le S&P 500 avait presque doublé, passant de 800 à plus de 1500 points. Mes investissements durant cette période avaient suivi la tendance des marchés et même, fait un peu mieux. J'eus alors la brillante idée ce samedi après-midi du 15 septembre 2007 de démarrer un blog sur la bourse. Je m'étais dit que ce serait sympathique d'échanger avec d'autres simples investisseurs sur cette passion que nous avions en commun. Quel timing!

Quand on démarre un blog, peu importe le sujet, le défi c'est de se faire connaître. On écrit pour être lu, après tout. La blogosphère compte des millions de blogs, ce n'est pas évident de sortir de l'anonymat. J'ai utilisé dans les premiers temps une stratégie marketing plutôt ratoureuse: j'ai envahi les différentes sections du forum Webfin pour y laisser des messages sur différents sujets en laissant ma carte de visite, l'adresse de mon blog, à la fin de chaque message. Les administrateurs du forum boursier le plus populaire au Québec ont été tolérants avec moi, je les en remercie. Grâce à eux, j'ai pu me développer un premier noyau de lecteurs. Au fil des mois, j'ai tenu le coup, lorsque périodiquement je frappais un mur dans mon inspiration et que je remettais en question la pertinence de continuer.

Depuis le 15 septembre 2007, l'indice S&P 500 a perdu en moins de dix-huit mois près de 50% de sa valeur, passant de 1484 points à 770 aujourd'hui. Ce n'était vraiment pas la période idéale pour démarrer un blog boursier. J'ai démarré ma "petite entreprise" au début d'une des périodes les plus négatives de l'histoire des marchés boursiers.

Imaginez l'inverse, si les marchés avaient doublé leur valeur, nous aurions partagé ensemble ces moments d'allégresse boursière, nous félicitant mutuellement de nos coups les plus fumants... Mais là, c'est le contraire avec ce marché de déprime: ce n'est pas évident de vous entretenir quasi quotidiennement de ce sujet qui devient quasiment lugubre. Il y a des jours où j'aurais davantage envie d'aborder des sujets plus légers, de rigoler avec vous, plutôt que de faire le bilan d'une autre semaine marquée par la chute des cours boursiers.

Je me dis que les titres des institutions financières sont tellement rendus bas, qu'ils ne peuvent plus descendre vraiment plus bas (Citigroup à $1.95!). Je me dis que General Electric à $9.38, ça ne peut pas rester là bien longtemps. Je me dis qu'à ces niveaux, il n'y aura bientôt plus de motivation à vendre et que la situation va s'inverser rendue à un certain seuil. On dit que c'est lorsque le simple investisseur est complètement déprimé que les marchés s'apprêtent à changer de direction, je le suis, alors ça doit être bon signe.

Malgré ma déprime d'investisseur, je crois vraiment que cette fois le fond est proche, encore deux ou trois séances de déprime, l'indice Dow Jones qui frôle les 7000 points et hop, on repart vers le haut! Il ne faut pas désespérer, le début de la remontée n'est peut-être pas loin. Je sais, j'ai dit ça quand l'indice Dow Jones était rendu à 11000 points, puis à 10000, 9000, 8000... Est-ce que je fais encore preuve d'un optimisme non fondé? On s'en reparle dans un mois.
.

8 commentaires:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.

Hispong Elbayne a dit…

Il faut que les financières repartent. Le signal de départ va venir d'elles. Il faut que le crédit dégèle...
Et malheureusement les plans de sauvetage n'y font rien.

Moi aussi ça me jette à terre totalement qu'on soit rendu si bas. Que toute la progression boursière depuis le premier mandat de Bush était en fait que du virtuel soutenu par de la dette et de la spéculation outrancière.

J'espère également qu'il y ait très prochainement un renversement de tendance. Mais le problème, c'est le remboursement de cette dette.

L'aubergiste en devoir a dit…

Merci beaucoup pour le commentaire laissé à la Taverne. Je présume que ton insomnie t'a fait remonté le cours de ma vie pour que tu finisses ainsi avec le tout début.

Ça m'a permis de relire ce texte également et de me rappeler de bons souvenirs.

La Taverne aime beaucoup avoir de nouveaux touristes; reviens-nous voir n'importe quand, nous sommes ouverts 7/7. 24/24...

Pendant ce temps, je vais parfaire mon éducation question finance via ton blog.

Québec Bourse a dit…

Chère Aubergiste en devoir

C'est moi qui te dis merci à nouveau de m'avoir ouvert la porte de cette auberge tout à fait exceptionnelle dont tu es la tenancière. J'invite tous mes lecteurs à passer par chez vous, à fouiner d'une chambre à l'autre, à regarder les beaux cadres que tu mets sur les murs des couloirs, à aller voir le jardin à l'arrière. C'est vraiment un bel endroit chez vous. Je vais y séjourner régulièrement, dorénavant.

Pour les lecteurs intéressés par cette belle destination:

http://lataverneabsurde.blogspot.com/

L'aubergiste en devoir a dit…

Je rougis comme une tomate!

merci!

;)

Cédric Froment a dit…

Bonjour Québec Bourse,

Je m’appelle cédric froment, je suis le créateur du blog http://soft-investment.blogspot.com/
lancé il y a maintenant presque 2 ans. Si je vous contact, c’est tout d’abord afin de vous féliciter pour la démarche pédagogique et objective dont vous faites preuve à travers la publication de vos analyses et interventions sur votre site.
Je viens de finir la création d’un site centralisant des analyses techniques ainsi qu’une recherche poussée (qui est d’ailleurs mon sujet de mémoire de fin d’étude) sur la façon dont les mouvements des grands leaders de marché (action tupe yahoo, cisco, apple, tasr, etc…) se développent en fonction des contextes de marché.
Je souhaiterais crée une petite communauté entre les sites et blog de qualités en humanisant davantage la démarche grâce à une sorte de mini interview présentant l’auteur / webmaster présumé.
Voici le lien de mon site :
http://www.cycle-apres-cycle.com/

Voici une interview datant de l’année dernière sur mes techniques d’intervention boursière :
http://www.edouardvalys.com/cadeau/Cedric-Froment-interview.pdf

Est-ce que le système de « partenariat » vous intéresserait il ?
Cordialement,
Cédric Froment.

Québec Bourse a dit…

Bonjour Cédric

Désolé pour le délai à te répondre. Je viens de traverser une zone de turbulence...

Je trouve ton site très intéressant, je l'ai d'ailleurs inscrit dans ma liste des meilleurs blogs boursiers et j'invite tous mes lecteurs à le visiter. Pour ce qui est de ton offre très originale, je vais y réfléchir et je te ferai savoir via ton site.

Adresse de Cycle après Cycle:

http://www.cycle-apres-cycle.com/

Denis

Cédric Froment a dit…

Je te remercie Québec Bourse,
j'attends de tes nouvelles :-)