samedi 8 août 2009

En prenant un café ensemble...

.
Ce que vous pouvez lire sur ce blog ne sont que des commentaires sans prétention sur les marchés boursiers et les entreprises. Je ne suis pas un expert, je ne suis qu'un simple investisseur comme vous qui essaie de s'y retrouver dans cet univers complexe et en perpétuel mouvement.

Je sais que certains d'entre vous sont des lecteurs plus réguliers, d'une certaine façon, je vous considère un peu comme des amis. Mes propos sont donc l'équivalent de ceux que je tiendrais à un ami qui partage avec moi un intérêt pour ce domaine de l'activité humaine. C'est un peu comme si on prenait un café ensemble et qu'on s'échangeait des réflexions, encore une fois, sans prétention. Votre opinion vaut la mienne.

Puisque les marchés ont beaucoup progressés depuis la mi-mars, il est de plus en plus difficile de trouver des aubaines, des entreprises encore sous-évaluées. Sur le marché canadien, avec la hausse de la valeur du huard, je n'ai plus rien sur mon radar. Voici des titres qui attirent encore mon intention, essentiellement américains et européens, qui me semblent offrir un potentiel de redressement au cours des prochains mois.

Marché US:

RTI International Metals (RTI-NYSE) - $17.77
Esterline Technologies Corp (ESL-NYSE) - $29.02
Valero Energy Corp (VLO-NYSE) - $18.53
Pfizer Inc (PFE-NYSE) - $15.96
Wal-Mart Stores (WMT-NYSE) - $49.29

Marché européen:

Wolseley PLC (WOSCY-OTC) - $2.40
ArcelorMittal (MT-NYSE) - $37.38
StatoilHydro ASA (STO-NYSE) - $21.44
ING Groep NV (ING-NYSE) - $13.01
Deutsche Telekom AG (DT-NYSE) - $12.88

Mise en garde: ce n'est que mon point de vue de simple investisseur, à vous d'y regarder de plus près si ces titres vous intéressent. Les dividendes des titres américains ou de type ADR ont un traitement fiscal différent ce ceux des compagnies canadiennes. Il faut s'informer avant d'investir!
.

6 commentaires:

POL a dit…

Salut,

Pour ma part, je suis toujours très intéressé par Procter and Gamble. La force du huard m'incite à me diriger davantage vers le marché américain et le titre de PG a connu une descente de 5% la semaine dernière. C'est le temps ou jamais d'acheter une très grande entreprise de consommation pour peu.

L'entreprise vient d'entreprendre un mini-virage économique avec la Marque Tide et Charmin en offrant les produits BASICS qui se trouvent a être les mêmes produits mais avec des fonctions moindre et moins cher dans le but d'aller chercher davantage de ventes chez les clients plus près de leurs cennes.

Il y a tout de même un risque que les clients naturels de Tide et Charmin se mettent simplement à acheter le nouveau produit moins cher mais ils ont investis beaucoup de temps à créer des emballages très différents et une publicité différente pour au contraire, gagner les clients dont le budget est plus serré et garder en même temps les fidèles clients demandant une qualité supérieure.

Le marché n'a pas digéré que PG n'excède que de 1cent les bénéfices prévus au dernier trimestre et a corrigé le titre de 5%. N'empêche que les marchés émergents continueront de fournir de forts résultats à ce titre surtout avec la descente du dollar américain...

Du côté Canadien, je surveille beaucoup MTY Food Group qui continue sa croissance malgré la récession, ce titre me semble de bonne valeur en fonction de son potentiel et de la croissance future.

Anonyme a dit…

Pfizer m'interesse depuis quelques mois deja. Cependant, il semble que plusieurs investisseurs soient dans la peur que l'un de leurs plus grand produit, le Viagra, fera mal a la compagnie lorsque leur droit sur cette drogue expire sous peu. Certaines compagnies pharmaceutiques auraient deja concocter une formule 'Viagra' moins cher.

Qu'est-ce que vous en pensez?


Foubrak

Québec Bourse a dit…

à POL,

Bons arguments en faveur de P&G mais le titre est au même niveau qu'en 2004... pourtant les ventes ont augmentées de 60% depuis et les profits ont doublés. C'est la même chose pour Wal-Mart, Pfizer ou Coca-Cola, ces grands titres américains ne montent plus. Est-ce qu'ils étaient sur-évalués à l'époque et que leur valeur est plus près de la réalité aujourd'hui? D'autant plus que pour les canadiens, acheter ces titres en 2002-2004 coûtait une fortune à cause des taux de change qui défavorisaient la devise canadienne.

Denis

Québec Bourse a dit…

à Foubrak

La menace d'expiration de la protection de médicaments vedettes, tels Viagra ou Lipitor, fait partie de la réalité de ces titres... par contre, l'acquisition de Wyeth vient ajouter aux capacités de recherche déjà énormes de Pfizer, j'ai confiance qu'éventuellement de nouveaux médicaments vedettes sortiront de leur laboratoires et viendront prendre la relève.

Denis

Charles a dit…

J'ai toujours trouve que le Baltic Dry Index (le cout de transport des conteneurs) est une mesure juste et en temps reel de l'economie.

http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=BDIY%3AIND

On a atteint un sommet debut aout mais sommes en chute libre depuis 10 jours.On est maintenant aux meme niveaux que la mi-mai ou encore debut octobre.

D'autres bonnes occasions vont reapparaitre selon moi. Suffit d'etre patient.

POL a dit…

Salut Denis,

Effectivement, le titre de PG en 2004 se situait dans un fourchette de plus ou moins 51$ USD à 56$ USD avec des BPA de 2.20$ USD.

Donc le P/E de PG en 2004 se situait enre 23 et 25.5 comparativement aujourd'hui à 14.6

C'est certains que le P/E ne donne que des indices sur la valeur sans tenir compte des possibilités de croissance mais pour moi ca veut dire quelque chose...

Enfin, je n'ai que 25 ans, donc avec un horizon de placement de plus de 20ans, cela ne m'inquiète pas beaucoup de voir que le titre a plafonné sur quelques années, d'autant plus que, comme tu le dis, plusieurs blue chips américains on fait aussi pire et même pire dans certains cas.

Pierre-Olivier