vendredi 27 mars 2009

Deux questions...

.
Marc, un lecteur de la Polynésie Française, soulevait hier dans un commentaire une interrogation que je partage: quel sera l'effet de la volonté des chinois de se défère d'une partie de leurs dollars US. On sait qu'ils possèdent des quantités importantes de cette monnaie. Des ventes massives au cours des prochains mois ou années pourraient faire chuter la valeur de la monnaie américaine, ce qui compliquerait drôlement le remboursement de l'énorme dette des États-Unis. La valeur des actions américaines que les canadiens ou les européens possèdent subirait également les contrecoups d'une telle dévalorisation. Est-ce que cette crainte est fondée? Qu'en pensez-vous?


Autre question. Le plan Geithner a comme objectif en délestant les grandes banques de leurs "actifs toxiques", de relancer l'accès au crédit aux États-Unis qui se figeait par des pratiques hyper-défensives. Si ce plan fonctionne, cela signifierait un accès plus facile au crédit pour les entreprises qui ont d'importantes dettes. Plusieurs titres ont été littéralement déchiquetés par la perspective de voir ces entreprises coincées par un "debt squeeze", une impossibilité d'accès au crédit qui les obligerait à se placer sous la protection contre les faillites (Chapitre 11). Certaines des ces entreprises qui avaient tout de même des actifs considérables, ont vu leurs actions perdent parfois plus de 80% de leur valeur en deux ans.

Est-ce que l'amélioration de l'accès au crédit pour ces entreprises qui pourraient ainsi survivre à la crise actuelle sans restructuration du capital, ne crée-t-elle pas d'intéressantes occasions d'achats pour ces titres qu'on comptait pour morts et qui pourraient de cette façon connaître un redressement considérable au cours des prochains mois, puisqu'ils partent de très bas? Qu'en pensez-vous?
.

5 commentaires:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.

Anonyme a dit…

Bonjour Denis,
Selon moi, jamais les chinois ne liquideront leurs dollard US car si la devise US devait s'effondré, alors il serait périlleux pour les chinois, car il ne pourrait écoulé leurs produit sur le marché americain car il ne serait plus capable, la devise chinoise serait trop forte!
La 2 eme interogation, voila mon point de vue, mais je suis qu'un simple petit investisseur alors c'est un point de vue par rapport a mes observations, je ne suis pas "plogger" comme ont dit!, mais bon, mon point de vue na vaut pas moins selon moi que les grands car ils se sont presque tous planté! voila Si la compagnie a de la difficulté d'avoir du financement en cette crise, c'est a cause qu'elle est tres endetter, alors si par toute sorte de methode le plan Geithner ou autre permet a cette meme compagnie de pouvoir encore s'endetter alors a mon point de vue, elle se calle encore plus, alors j'éviterait ce type d'entreprise.
Bonne journée
Jean R

Anonyme a dit…

le plan geithner ne marchera pas
pourquoi les banques vendraient a rabais a des speculateurs ce qu'ils peuvent ecouler eux-meme a profit

Charles a dit…

Mon opinion:
Le stimulus ne sera pas assez gros, pas assez fort pour relancer l'économie. Les banques ne preteront pas d'argent car le stimulus, bien que pas assez "stimulant", aura malgré tout un effet catastrophique sur l'inflation. Les banques ont le choix de preter de l'argent qui vaudra moins à cause de l'inflation, lorsqu'elle sera remboursée, ou encore acheter des actifs à rabais (immobilier entre autre) qui n'ont que peu de chance de baisser plus mais pourraient remonter fort.

JF a dit…

Les Chinois n'ont pas l'intention de liquider leurs devises US. Ils ont plutôt peur que les autres pays le fasse. Comme ils ont basé leur commerce sur un ratio de change avantageux pour eux avec le dollar US, un dévaluation de celui-ci restreindrait leur pouvoir d'achat dans le reste du monde.

Pour ce qui est de la valeur des actions suite à une dévaluation de devises. L'exemple du Zimbabwe nous a montré que le prix des actions est resté stable en dollar américains malgré la dévaluation de devises. Les actions ont donc monté de façon incroyable, juste pour conserver leur valeur.

2e réponse : Rien ne garanti que les banques vont prêter plus une fois délestées de leurs actifs toxiques. Par contre, il est vrai qu'un entreprise qui aura accès à ce fameux crédit alors qu'on ne pensait pas qu'elle pourrait y avoir droit verra ses titres monter.