mardi 8 septembre 2009

Noveko International: comment réagiront les investisseurs face à la nouvelle émission d'actions?

.
Investir dans une entreprise parce que son produit principal est relié à une crise conjoncturelle importante, constitue-t-il une raison suffisante? Noveko International (EKO-TSX) se spécialise dans le développement et la commercialisation de masques, filtres et produits dérivés antimicrobiens. Avec la menace de la grippe H1N1 qui pèse sur la planète, on peut penser qu'en cas de propagation majeure, des millions de masques devront être distribués pour contrer l'épidémie: les ventes de Noveko International ne risquent-elles pas de s'envoler?

C'est le lien que plusieurs doivent faire depuis des mois. Pourquoi le titre se retrouve-t-il alors à un niveau légèrement inférieur ($2.60) à celui d'il y a un an et beaucoup plus bas que son sommet de $10 atteint en décembre 2007?

C'est que la compagnie, malgré un contexte très favorable, ne parvient pas à être rentable: elle a enregistré des pertes de près de 25 millions de $CAN en 2008. De plus, le nombre d'actions en circulation (près de 67 millions) est très élevé, en comparaison de ses ventes qui n'ont dépassé que le 17 millions de $CAN l'an dernier. J'en déduit qu'il y a dans ce marché des masques et filtres, d'autres entreprises qui offrent des produits compétitifs et qui bénéficient de meilleurs réseaux de distribution auprès des gouvernements, des institutions et des entreprises...

Le nombre d'actions de Noveko International va d'ailleurs augmenter, puisque l'entreprise a annoncé après la fermeture de la bourse vendredi qu'elle avait conclu un placement privé d'approximativement 10 millions $CAN :

Noveko International inc. ("laSociété") est heureuse d'annoncer qu'elle a conclu une entente avec Valeurs mobilières Desjardins inc. en tant que chef de file pour un syndicat de placeurs pour compte (collectivement les "placeurs pour compte") afin de lever approximativement 10 millions $CAN d'unités (les "unités") par voie de placement pour compte ("l'offre"). Chaque unité sera composée d'une action catégorie A de la Société et d'un demi-bon de souscription. Le prix auquel chaque unité sera offerte sera déterminé en fonction des conditions du marché.

Comment le titre se comportera-t-il au cours des prochains jours face à cette nouvelle émission d'actions? Occasion de vendre, d'acheter ou de simplement s'abstenir? Terrain hautement spéculatif. À vous de décider...

Mise en garde: ce n'est que mon point de vue de simple investisseur et non une recommandation d'achat ou de vente, à vous d'y regarder de plus près si ce titre vous intéresse.
.

1 commentaire:

Dominique Lamy a dit…

Bon matin Denis!

Investir dans une entreprise parce que son produit principal est relié à une crise conjoncturelle importante ne constitue pas une raison suffisante, à mon humble avis. Ton analyse est juste. Le nombre d'actions est élevé, et je doute que l'actionnaire soit récompensé de sa patience puisque les profits semblent être plutôt lointains.

Bonne continuation,

Dominique