mercredi 16 septembre 2009

Quel est le produit de plus en plus présent dans nos vies?

.
Quel est le produit de plus en plus présent dans nos vies? Que réponderiez-vous à ça? Comme deuxième question: comment traduire cette popularité en occasion d'investissement?

Pour ma part, la réponse à la première question me saute aux yeux à chaque fois que je me promène dans la rue: j'aperçois sur les trottoirs, à droite et à gauche, dans les restaurants, sur les terrasses des cafés, dans les escaliers mobiles, une multitude de mes concitoyens absorbés par leur conversation ou par l'écran de leur petit téléphone mobile.

Appelez-le téléphone mobile ou portable, téléphone cellulaire (Amérique), "natel" (en Suisse), ou « GSM » (en Belgique), ce petit objet est maintenant omniprésent dans nos vies. Nous sommes tombés sous l'emprise du portable. La conversation ne peut plus attendre d'arriver à la maison ou au bureau, le texto surgit à tout moment et nous impose sa présence... À l'heure du réseau social en ligne à la Facebook, du "microblogue" à la Twitter, de l'alimentation constante par flux RSS, la communication s'impose comme un besoin essentiel de l'humain, le nourrit, le rassure, comme si cela lui permettait d'échapper à sa solitude fondamentale...

Comment traduire cette popularité en occasion d'investissement? Pas mal moins évident: tant du côté des fabricants d'appareils que de celui des fournisseurs de services téléphoniques, que du côté des réseauteurs, la compétition est féroce. Les appareils, les forfaits de service, les moyens de réseautage sont continuellement repensés.

Chez les fabricants d'appareils, la tendance vers les téléphones intelligents qui facilitent le réseautage et l'accès internet est indiscutable: le BlackBerry et le I-Phone ont une longueur d'avance, mais la compétition est à leur trousse, de Nokia, à Motorola, à Palm... J'ai exprimé dans un texte précédent ma préférence pour Nokia qui a depuis, fait un bond de près de 24% en un peu plus de trois semaines! Ce marché des appareils demeure hautement compétitif et changeant, il ne constitue pas un terrain stable pour l'investisseur.

Les titres des fournisseurs de services de téléphonie, quant à eux, souffrent de quelques faiblesses fondamentales:

  • le produit qu'ils offrent est une commodité, un produit non-différenciable
  • la principale façon de se démarquer est en offrant de meilleurs tarifs (sensibilité des prix)
  • ils dépendent aussi pour se démarquer de leur association aux appareils les plus populaires (dépendance à un tiers)
  • les tarifs sont réglementés par des organismes gouvernementaux qui peuvent intervenir à tout moment pour calmer la grogne populaire face aux prix qu'ils demandent
Bien que ces caractéristiques soient négatives du point de vue de l'investisseur, les titres des grandes entreprises de télécommunication ne sont pas sans intérêt: les importants flux de trésorerie (cash flow) que ces entreprise génèrent devraient leur permettre de continuer à payer de solides dividendes à leurs actionnaires. Cependant, la compétition étant si féroce, on ne peut s'attendre à une forte croissance des profits. J'avais exprimé ma préférence pour certains titres au début du mois de mai, la plupart de ces titres ont connu une hausse importante depuis: une certaine prudence est donc de mise dans le court terme, mais à moyen terme, je crois toujours en leur valeur.

De votre côté, quels titres reliés à la popularité croissante de ce petit appareil, préférez-vous?

Mise en garde: ce n'est que mon point de vue de simple investisseur et non une recommandation d'achat ou de vente, à vous d'y regarder de plus près si certains de ces titres vous intéressent.
.

1 commentaire:

Collart Thierry a dit…

Personnellement, je suis investi en China Mobile Limited cotée sur Hong Kong et sur New York.

La démographie de la Chine et la qualité de la société rende cet investissement intéressant à mes yeux, à condition de ne pas en attendre plus qu'il ne peut produire.

http://cervininvest.blogspot.com/2009/08/china-mobile-limited_26.html