jeudi 27 septembre 2007

HOME DEPOT : la tempête de l’immobilier crée une occasion d’achat

L’action de Home Depot (HD) se fait malmener (32,76$) suite à la tempête qui frappe le secteur immobilier et celui de la construction aux États-Unis. Cela explique en partie les déboires de l’action, mais pas tout : Home Depot a été mal dirigée au cours des dernières années par Robert Nardelli. On lui a finalement montré la porte à la fin 2006, mais pas avant qu’il ne se remplisse les poches avec une exorbitante prime de séparation qu’il avait prévue à son contrat (210 millions). Sous la direction de Nardelli, Home Depot s’est aventurée sur le terrain de la distribution en gros aux entrepreneurs, expansion qui fut menée aux dépens des investissements dans ses magasins au détail et de la qualité de son service à la clientèle. Les ventes dans les magasins au détail ouverts depuis plus d’un an avaient d’ailleurs chutées de 3% en 2006, après plusieurs années de croissance continue.

Home Depot qui n’avait montré aucun respect pour ses actionnaires au cours des dernières années, s’est donnée des orientations qui vont maintenant dans le sens des intérêts de ces actionnaires. Son nouveau p.d.g. reçoit une rémunération raisonnable en lien avec la performance de l’entreprise. Une des premières décisions qu’il a prise fut de mettre en vente la division de distribution en gros de matériel de construction et de recentrer l’entreprise sur le commerce de détail.

Le profit de la vente de sa division HD Supply, ajouté à des liquidités dont disposait l’entreprise et à un emprunt qu’elle contractera à cet effet, seront utilisés pour financer un programme de rachat massif de ses actions. Durant l’été, Home Depot a racheté 290 millions d’actions à 37$ et elle continuera ses rachats au cours des prochains mois pendant que le prix se situe à un bas niveau. Ce programme de rachat d’une valeur maximale de 22,5 milliards, s’il est complété, pourrait permettre de réduire de près de 30% le nombre d’actions existantes.

L’entreprise entend également réinvestir dans la modernisation de ses magasins et dans son service à la clientèle. Ses services d’installation à domicile devraient profiter du vieillissement des baby boomers qui disposeront des revenus nécessaires aux rénovations mais pas nécessairement de l’énergie pour le faire eux-mêmes. Home Depot entend ouvrir 108 autres succursales cette année, surtout au Canada, au Mexique et en Chine, puisque le marché américain arrive à une certain point de saturation. Presque tous ses magasins se situent dans ces quatre pays, il y a donc place éventuellement pour une expansion géographique (ex. Europe), lorsque la direction aura recentré ses activités.

Bien que les prochains trimestres risquent d’être difficiles pour Home Depot avec la tempête immobilière qui traverse les États-Unis, je crois que la valeur de l’action est actuellement sous-estimée et qu’elle constitue un excellent placement à long terme.


Site web: HOME DEPOT

5 commentaires:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires

Bourse, finances et placements a dit…

Heloo! Ton Blog est superbe et contient une information de qualité, celui-ci peut s'avérer être un beau complément d'info :

http://finance-et-bourse.blogspot.com/

Québec Bourse a dit…

Merci pour tes bons mots et pour la suggestion de blog: je l'ai visité, c'est un blog intéressant que je vais garder dans mes favoris.

Bourse, finances et placements a dit…

Est ce que tu serais intéressé à générer des revenus publicitaires à partir de ton site ? Si oui, ajoute moi à la liste MSN lavoie_sebastien@hotmail.com
pour que l'on discute, je pourrai t'aider... Cio

Québec Bourse a dit…

Je ne suis pas intéressé pour l'instant, je fais ce blog par plaisir, pour échanger sur mes trouvailles et les leçons que j'ai apprises parfois de coûteuse façon. Merci quand même.