vendredi 25 janvier 2008

NOVARTIS: une entreprise pharmaceutique de qualité à un prix abordable

Pour plusieurs raisons, je crois que l'entreprise pharmaceutique suisse Novartis (NVS à la bourse de NY) constitue un bon choix d’investissement à son prix actuel ($50,24). Novartis offre pratiquement quatre entreprises de qualité en une à l’investisseur. D’abord, une entreprise de médicaments d’origine avec de solides produits, en particulier en oncologie et pour les maladies cardio-vasculaires, et un puissant « pipeline » de médicaments prometteurs. Puis, une entreprise de médicaments génériques (Sandoz) avec des capacités de reproduction de médicaments complexes. Troisièmement, une entreprise de biotechnologie renforcée par l’acquisition de Chiron qui consolide la position de Novartis dans le marché des vaccins. Finalement, une entreprise de produits en libre-service en pharmacie avec plusieurs marques connues et appréciées des consommateurs (Maalox, Excedrin, Triaminic, Otrivin...) et la division CIBA Vision pour les verres de contact.

Le recul de l’action de Novartis (elle valait près de $61,00 il y a moins d’un an) s’explique en partie par des prévisions légèrement revues à la baisse par la direction pour cette année: suite à l'expiration prochaine de la protection de certains de ses médicaments d'origine qui totalisent 10% de la valeur de ses ventes (Lotrel, Lamisil, Trileptal...) et du retrait du médicament Zelnorm du marché. La marge d’opération a aussi chuté de 23,1% à 21,6% cette année, mais cela serait attribuable à une augmentation des investissements de Novartis en recherche et développement.

Novartis a cependant moins de médicaments d’origine dont la protection (patent) arrive à expiration au cours des prochaines années que la plupart de ses compétiteurs. Des médicaments comme Diovan pour l’hypertension et Gleevec pour la leucémie vont continuer à générer d’importants revenus. De nouveaux médicaments qui ont récemment accédé au marché devraient commencer à générer des bénéfices: Tekturna et Exforge pour soigner l'hypertension, Aclasta pour l'ostéoporose. Le pipeline de médicaments prometteurs de Novartis qui pourraient accéder au marché au cours des années à venir est impressionnant (voir le lien, en fin d'article, avec le tableau des médicaments en attente d’approbation). Entre autres, Novartis est en discussion avec la Food and Drug Administration aux États-Unis pour l’approbation de son médicament Galvus pour traiter le diabète qui pourrait obtenir le feu vert d’ici un an.

Novartis est une entreprise gérée de façon conservatrice : elle a peu de dettes, comme en témoigne sa cote AAA obtenue des agences de cotation. Elle génère d’importants flux de trésorerie libres (free cash flow) : au cours des douze derniers mois, ils équivalaient à près de 3$ par action. Novartis a maintenu un retour sur l’avoir des actionnaires annuel moyen de 18,5% au cours des cinq dernières années : preuve de la qualité de la gestion de l’entreprise. Novartis vient d'annoncer qu'elle va augmenter son dividende de 19% cette année et a confirmé son intention de racheter un volume important de ses actions (rachat pouvant atteindre 9 G de US$): deux mesures qui témoignent de son souci des intérêts de ses actionnaires. Pour toutes ces raisons : selon moi, les actions de Novartis, à leur prix actuel, représentent un investissement valable et sécuritaire dans une entreprise dont le potentiel de développement demeure important.

Ici : Produits en développement 2008-2011

Ici: Site web de Novartis

1 commentaire:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.