mardi 23 septembre 2008

OFFICE DEPOT: un titre sous-évalué?

.
Selon moi, les critères qui peuvent aider à repérer parmi les entreprises éclopées, celles qui ont les ressources pour revenir à la santé, sont les suivants : capacité de production de flux de trésorerie positifs, niveau d'endettement raisonnable et possibilité de croissance des ventes et de la rentabilité au cours des années à venir (augmentation du volume de ventes, capacité à maintenir les prix et les marges de profits...). J'ai repéré sur mon "radar", une entreprise éclopée qui semble répondre à ces critères : Office Depot (ODP au NYSE, $5.75) .

Office Depot, comme plusieurs chaînes commerciales américaines, a été durement malmenée depuis un an avec le ralentissement de l'économie et la perspective d'une récession aux États-Unis. Ses techniques comptables ont également soulevé des questions, ce qui n’a pas aidé. Le cours de son action est ainsi passé de $36 en juin 2007 à $5.75 hier.

De 2001 à 2006, Office Depot était parvenue à générer des flux de trésorerie disponibles (free cash flow) d'une valeur annuelle moyenne de 432 millions ou $1,57 par action, en se basant sur le nombre d'actions en circulation aujourd'hui. Cela représente un multiple prix actuel/free cash flow d'environ 3.6 : un ratio nettement avantageux. En 2007, Office Depot n'a pas produit de flux de trésorerie disponibles, c’était la première fois depuis 1999. L'entreprise était donc parvenue à faire preuve de constance à ce niveau depuis plusieurs années, seule la conjoncture difficile de la dernière année l'aura arrêtée, elle répond donc à mon premier critère de sélection: la capacité de pouvoir compter normalement sur des excédents de trésorerie, une fois soustrait les investissements.

Le niveau d'endettement d'Office Depot m'apparaît raisonnable: sa dette à long terme équivaut à 37% de l'avoir des actionnaires: elle répond ainsi à mon deuxième critère, un bilan financier relativement sain.

Est-ce que le volume des ventes est appelé à croître ou à décroître? Au cours des douze derniers mois, les ventes ont diminué de 1% dans un contexte difficile, les revenus provenant de l’international ont pris le relais des ventes aux États-Unis pour empêcher un plus important recul. Office Depot peut espérer continuer à élargir et à consolider son marché géographiquement, l'entreprise est actuellement présente dans 43 pays, cette présence internationale devrait permettre à ses revenus de croître au cours des prochaines années. Sa rentabilité devrait être favorisée, quant à elle, par une plus grande sélection de produits de marque maison fabriqués dans des pays asiatiques.

Le reste de l'année continuera à être difficile pour Office Depot avec la probable récession américaine. Cependant, à moyen terme, le retour sur l'investissement pourrait être fort intéressant pour celui qui saura être patient avec cette entreprise, c’est mon humble avis. Est-ce qu'il y a quelque chose qui échappe à mon analyse?
À son cours actuel, ça m'apparaît être un placement valable. Qu'en pensez-vous
.

2 commentaires:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.

st-laurent.pierre a dit…

J'avais acheté ce titre l'automne dernier un peu sous les 20 $. Il avait été recommandé par Scotia McCleod. Je partage également votre opinion a l'effet que ce titre est fortement sous-évalué et qu'5,60$ c'est vraiment une aubaine. Malheureusement la crise américaine a entrainé le titre vers le bas mais un rebond vers sa valeur intrinsèque se produira inévitablement.