lundi 5 novembre 2007

CEMEX CORPORATION: sa diversification géographique compense pour la faiblesse du marché américain

Cemex Corporation (CX au NYSE), une entreprise mexicaine, est le troisième producteur de ciment au monde, c’est aussi un importnat producteur de béton et un fournisseur d’agrégats (pierres concassées, gravier, sable…). Cemex a doublé ses ventes depuis 2003 en réussissant d’importantes acquisitions. L’entreprise est présente dans une cinquantaine de pays dans le monde.

Cemex Corporation a subi les contrecoups du ralentissement dans la construction aux Etats-Unis et cela c’est reflété dans son dernier rapport trimestriel : si ça n’avait été d’une importante acquisition (Rinker), les ventes n’auraient augmentées que de 2% et les profits d’opération auraient reculés de 4%. Dans le contexte particulièrement difficile aux États-Unis et en Grande-Bretagne, ces résultats ne sont pas si mal. L’entreprise est parvenue à augmenter ses profits dans tous ces autres marchés pour compenser la faiblesse de ces deux marchés.

Cemex a un niveau d’endettement assez élevé : la valeur de la dette à long terme est pratiquement équivalente à l’avoir des actionnaires. Cependant, Cemex est en négociation avec CRH pour se départir de certains de ses actifs : cette transaction pourrait lui retourner une somme d’environ quatre milliards de dollars et lui permettre de réduire son niveau d’endettement.

Au cours des prochains trimestres la chute de la construction résidentielle continuera de peser sur les résultats de Cemex mais sa diversification géographique viendra compenser la faiblesse de ce marché. Entre autres, les économies sud-américaines sont en émergence et auront d’importants besoins de développement de leurs infrastructures pour supporter cette croissance au cours des prochaines années. De plus, on peut s'attendre à des réductions de coûts d'opération suite aux nombreuses acquisitions des dernières années

L’action de Cemex se transige actuellement à 8,6 fois ses profits prévus pour l’an prochain ($3,23), ce qui est nettement moins cher que le ratio pour son industrie (seize fois). Le prix de son action n’est que l’équivalent de huit fois ses fonds autogénérés libres (free cash flow) par action au cours de la dernière année ($3,33). L’action est actuellement à $27,83, après avoir atteint $40 en juin dernier : ce prix me semble inférieur à sa valeur réelle. Cemex constitue un placement qui pourrait donner un retour intéressant à moyen terme (au delà de la crise immobilière américaine). Qu’en pensez-vous?

Site web: Cemex Corporation

1 commentaire:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.