dimanche 18 novembre 2007

Les grands éclopés de 2007 n'auront peut-être pas de répit d'ici la fin de l'année

L'année boursière 2007 aura été marquée par la "crise des subprimes" et la chute spectaculaire du marché immobilier aux États-Unis. Cette crise aura fait naître la perspective d'une récession américaine en 2008, ce qui a rendu les grands investisseurs davantage craintifs vis à vis du marché des actions.

Plusieurs entreprises de grande taille ont perdu plus de la moitié de leur valeur boursière. Les grands éclopés de 2007 risquent de ne pas avoir de répit au cours des prochaines semaines: puisque de nombreux investisseurs seront tentés de liquider ces titres pour enregistrer des pertes de capital, quitte à les racheter au début 2008. D'autant plus, qu'au cours des prochains mois, l'étendue des dommages de la crise des subprimes et les perspectives de l'économie américaine devraient se préciser: d'ici là, c'est investir sans vraiment savoir ce qui s'en vient.

Lorsque le portrait définitif de cette crise sera connu, certaines de ces entreprises, si elles y ont survécue, apparaîtront être des aubaines et pourraient offrir des rendements supérieurs en 2008. Tant que la poussière ne retombera pas, la plupart de ces titres demeurent cependant des investissements à risque élevé, surtout d'ici la fin de l'année.

Quelques exemples d'entreprise américaines, européennes et canadiennes qui ont perdu une part importante de leur valeur boursière depuis le début de l'année. Dans l'ordre: nom de l'entreprise, code boursier et pourcentage de perte de la valeur boursière depuis le 1er janvier 2007.

E Trade Financial Corporation (ETFC au Nasdaq): -77%
Radian Group (RDN au NYSE): -77%
Circuit City Stores (CC au NYSE): -75%
Hovnanian Entreprises (HOV au NYSE): -71%
Countrywide Financial (CFC au NYSE): -70%
Warner Music Group (WMG au NYSE): -69%
Ambac Financial Group (ABK au NYSE): -67%
US Airways Group (LCC au NYSE): -63%
McClatchy Company (MNI au NYSE): -62%
YRC Worldwide (YRCW au Nasdaq): -58%
Centex Corporation (CTX au NYSE): -58%
Pulte Homes (PHM au NYSE): -58%
Office Depot (ODP au NYSE): -55%
Washington Mutuals (WM au NYSE): -51%

Du côté des compagnies européennes accessibles sur la bourse de New York, il y a beaucoup moins de grands éclopés de 2007, voici les principaux:

Qimonda AG (QI au NYSE): -50%
Alcatel-Lucent (ALU au NYSE): -39%
Wolseley (WOS au NYSE): -36%
Corporate Express NV (CXP au NYSE) -34%
Ericsson Telephone Company (ERIC au Nasdaq): -26%
Bank of Ireland (IRE au NYSE): -25%

Du côté canadien, les grands éclopés sont surtout québécois:

Quebecor World (IQW au TSE): -78%
Tembec Inc (TBC au TSE): -76%
Mega Brands (MB au TSE): -71%
Breuvages Cott (BCB au TSE): -65%
Nortel Networks (NT au TSE): -43%
Cascades (CAS au TSE): -38%
Loblaw Companies (L au TSE): -31%

1 commentaire:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.