mercredi 7 novembre 2007

Est-ce que les banques peuvent descendre plus bas?

Quelle débâcle! Le secteur bancaire continue d'être malmené, en particulier aux États-Unis: la crise des "subprimes" fait des ravages même parmi les plus solides banques. Ci-dessous, des exemples de banques décimées, dans l'ordre: leur nom, leur code boursier, entre parenthèses leur sommet et leur bas des 52 dernières semaines, leur prix actuel et le yield du dividende avec ce dernier prix. Bien sûr, rien ne garantie que tous ces généreux dividendes vont demeurer intacts au cours des prochains mois, tout dépendra de la capacité de ces banques à maintenir leurs niveaux de liquidité à un seuil acceptable.

Washington Mutual (WM – NYSE) : ($46,38-$19,72), prix actuel $20,04, yield 11,2%
National City (NCC-NYSE): ($38,74-$21,18), prix actuel $21,21, yield 7,7%
Lloyds TSB Group (LYG-NYSE): ($48,59-$40,00), prix actuel $41,53, yield 6,6%
Citigroup (C-NYSE): ($57,00-$33,38), prix actuel $33,41, yield 6,5%
Regions Financial Corp.(RF-NYSE): ($38,17-$23,90), prix actuel $23,93, yield 6,4%
Wachovia Corporation (WB-NYSE):($58,80-$40,39), prix actuel $40,43, yield 6,3%
Barclays PLC (BCS-NYSE): ($62,68-$41,93), prix actuel $42,00, yield 6,1%
Bank of America (BAC-NYSE): ($55,08-$43,25), prix actuel $43,31, yield 5,9%
BB&T Corporation (BBT-NYSE): ($44,74-$32,70), prix actuel $32,77, yield 5,6%
Fifth Third Bancorp (FITB-Nasdaq): ($43,32-$27,72), prix actuel $27,78, yield 5,4%
US Bancorp (USB-NYSE) : ($36,85-$29,09), prix actuel $30,51 yield 5,3%
Bank of Ireland (IRE-NYSE) : ($98,46-$61,61), prix actuel $62,46, yield 5,1%
Allied Irish Bank (AIB-NYSE): ($64,38-$42,41), prix actuel $42,41, yield 4,7%
Banque de Montréal (BMO-TSE): ($72,75-$59,03), prix actuel $59,80, yield 4,7%
Banque Nationale (NA-TSE) : ($66,80-$49,99), prix actuel $52,14, yield 4,6%
Wells Fargo & Company (WFC-NYSE): ($37,99-$30,75), prix actuel $30,76, yield 4,0%
Banque Royale du Canada: ($61,08-$50,50), prix actuel $51,53, yield 3,9%

4 commentaires:

Québec Bourse a dit…

Merci pour vos commentaires.

Anonyme a dit…

Absolument !!! Ce n'est que le début. Avec l'implosion à venir du secteur banquaire aux USA, l'effondrement innévitable du dollard US, les banques ne sont pas un secteur où il faut investir dans la prochaine année.

Anonyme a dit…

Et si il devait y avoir un Krach style 1929 à 1933 ,nul doute que plusieurs d'entres elles seraient en grande difficulté voir en faillite !

Québec Bourse a dit…

Ne pensez-vous pas que les mécanismes mis en place par les banques centrales et les gouvernements nous mettent à l'abri d'un Krach similaire? D'un autre côté, il est vrai qu'il est inquiétant de voir que même les banques ont de la difficulté à évaluer leurs pertes liées aux papiers commerciaux... Si l'une d'entre-elles déclaraient faillite, il y aurait sûrement de la panique. Mais de là à revivre de nouveau 1929, permettez-moi d'en douter.